1. Accueil
  2. L’Atelier des conseils
Livraison gratuite pour nos Reines à partir de 45 €

Les bienfaits des végétaux au service de la cosmétique

Depuis des millénaires, les plantes ont servi à fabriquer des cosmétiques. Crèmes, masques, onguents, parfums, shampoings étaient élaborés selon des recettes transmises de génération en génération. L’intérêt pour ces ingrédients naturels ne s’est jamais démenti. Aujourd’hui, cette tendance se renforce encore, en réaction à la méfiance croissante des consommateurs vis-à-vis de certains ingrédients chimiques entrant dans la composition des produits de beauté.

Partager

Un peu d’histoire…

Depuis l’Antiquité, les Hommes ont tiré de la nature des produits destinés à les rendre plus beaux et plus séduisants. Les premiers maquillages à base d’argile, les préparations pour blanchir le teint, les parfums, des pommades colorées pour teinter les lèvres, des pâtes destinées à décolorer les cheveux, sont apparus très tôt.                              

La science nous permet aujourd’hui d’éviter certaines erreurs du passé (quelques-unes des recettes les plus en vogue contenaient des ingrédients toxiques, comme la céruse, destinée à rendre le teint plus blanc, qui incluait des sels de plomb très toxiques).                                                                                                         

Elle permet aussi de confirmer les effets bénéfiques des plantes, et de mieux en tirer parti !


La nature au service de la beauté

Les végétaux sont largement utilisés comme matières premières dans les cosmétiques, le plus souvent pour obtenir des bases et des textures.                                                                                   

On les  retrouve sous forme d’huile (palme, noix de coco, de maïs, de jojoba), de beurre (de karité, d’abricot), de gélifiant (farine de guar, farine de noyau de caroube…), de tensio-actifs (qui permettent de mélanger l’eau et l’huile pour obtenir une texture homogène et qui ont un effet lavant et moussant) comme le laurylsulfate et le disodium-laureth-sulfate issus de l’huile de coco ou de palme, ou encore sous forme d’alcool et d’acides gras.                                                                                                                   Les huiles minérales sont cependant très utilisées aussi, même si elles font l’objet d’une polémique ciblant à la fois leur origine et leur efficacité.


Pourquoi préférer les huiles végétales aux huiles minérales ?

Les huiles minérales présentent certains atouts non négligeables. Issues de la pétrochimie, elles sont bon marché. Elles sont stables, ce qui permet de les intégrer facilement dans de nombreuses formules. Pour ces raisons, elles sont utilisées par les industriels de la grande distribution, mais aussi en pharmacie et même dans des réseaux sélectifs. 

Cependant, leur pouvoir hydratant n’agit qu’à la surface. Inertes, elles n’ont aucune action sur notre épiderme et elles n’apportent à la peau aucun élément nutritif. Enfin, elles sont très peu dégradables et ont un impact écologique désastreux.

Les huiles végétales et leurs bienfaits

Les huiles végétales séduisent de plus en plus de consommatrices. Et il est facile de comprendre pourquoi. Contrairement aux huiles minérales et aux silicones dérivés du pétrole, elles sont absorbées dans la couche hydrolipidique de la peau où elles peuvent être assimilées. Elles s’adaptent parfaitement à notre épiderme, à qui elles apportent des éléments essentiels sous forme de principes actifs. Riches en vitamines et en acides gras insaturés, elles protègent, assouplissent, tonifient et régénèrent l’épiderme, le protégeant ainsi d’un vieillissement prématuré.

De nombreuses huiles végétales constituent des bases de soins naturels, à utiliser seules ou en association avec des huiles essentielles. Chaque huile est différente, mais la composition chimique de la plupart d’entre elles est similaire à celle des lipides de la peau humaine.

Parmi les plus connues, citons l’huile d’amande douce, qui convient très bien aux peaux sèches et sensibles (notamment celle des bébés). L’huile d’argan vous aide à lutter contre le dessèchement de la peau et des cheveux et prévient les vergetures. Elle permet aussi à la peau de mieux lutter contre la pollution. L’huile de grenade a des vertus antioxydantes et aide à combattre le vieillissement de la peau. L’huile de graines de roses regorge d’acides gras essentiels permettant à votre peau de se régénérer. Elle est aussi proposée pour les peaux fragiles, à tendance allergique. L’huile d’onagre stimule et protège votre peau.

Les huiles végétales servent aussi de supports permettant de diluer les huiles essentielles présentes dans les cosmétiques, tout en complétant efficacement leur action. L’huile essentielle de lavande, connue pour ses propriétés relaxantes et apaisantes, est incontournable, mais il en existe des dizaines d’autres !


Il y a aussi…

Enfin, les végétaux sont présents aussi sous forme d’eaux florales (hamamélis, rose, oranger, bleuet) ou d’infusions de fleurs. L’hamamélis permet par exemple de diminuer les rougeurs des peaux sensibles.  L’arnica, l’avoine, le calendula, la camomille font également partie des classiques de la cosmétique.

La diversité des végétaux est si grande, et les bénéfices qu’ils peuvent nous apporter sont si nombreux que nous n’avons pas fini de faire le tour des bienfaits de la nature !


Paiement 100 % sécurisé

Visa, Mastercard, American Express

Livraison rapide

En France et en Europe*

Besoin d’un conseil ?

On répond à toutes nos reines