1. Accueil
  2. Le Carnet des tendances
Livraison gratuite pour nos Reines à partir de 45 €

L’évolution de la beauté du 16ème au 20ème siècle

evolution de la beaute - hygiene

Du 16ème au 20ème siècle, les standards de beauté n’ont cessé d’évoluer, prônant pendant un temps les rondeurs féminines, puis plaçant au premier rang la minceur en tant que norme. Ce bond dans le passé n’aurait-il pas des vertus rassurantes ? L’Histoire de la beauté est bien la preuve que celle-ci demeure subjective. Chez Gellé Frères, nous pensons depuis toujours que chaque femme est belle à sa manière, que chaque femme mérite le titre de Reine.

Partager

L’évolution de la beauté au 16ème siècle

Au 16ème siècle, la beauté est considérée comme un atout divin, un don. On la possède, ou on ne la possède pas, et aucun artifice ne pourra rectifier cela. On exprime une certaine méfiance à l’égard des cosmétiques qui transforment la couleur du teint ou celle des paupières. Ce qui n’est pas naturel est considéré comme impur. La beauté est à ce siècle localisée, elle s’observe en premier lieu sur le visage, les mains et le buste de la femme.

L’évolution de la beauté au 17ème siècle

Le 17ème siècle marque une évolution radicale de l’idée que l’on se faisait de la beauté. On accorde une plus grande attention à la silhouette dont il ne faut pas hésiter à accentuer certaines parties, quitte à porter un corset très serré pour l’allonger et marquer la taille. Si le corset apparaît dès le 16e siècle, c’est au 17e qu’il connaît un succès, distinguant ainsi les femmes de la haute société de celles du peuple.

L’évolution de la beauté au 18ème siècle

Le Siècle des Lumières met en valeur les traits individuels et la personnalité des femmes. Prendre soin de soi et de son corps devient une pratique valorisée, et on commence d’ailleurs à associer beauté et santé. Un beau corps est un corps ferme. Les premières à accéder à ces pratiques d’embellissement étaient bien entendu les femmes de la cour. La diversification des instruments de beauté, sous forme d’huiles, d’eaux, de talcs, de pommades ou de poudres, a ensuite permis la diffusion de l’exigence de soi auprès du peuple. Les effluves des eaux de toilette se font plus légers. Le mot d’ordre n’est plus l’intelligible mais le sensible. À la veille de la Révolution, cette beauté aux penchants plus naturels pourrait être un premier signe de l’émancipation des femmes.

C’est également au 18ème siècle que l’histoire de Maison Gellé Frères commence, avec Jean-Louis Fargeon, parfumeur officiel de la cour de Versailles et de la Reine Marie-Antoinette. Cet homme transmettra tout son savoir-faire et son expertise des plantes aux frères Gellé, qui ouvriront leur premier magasin en 1826 à Paris.

L’évolution de la beauté au 19ème siècle

Après la Révolution française, les perruques grandiloquentes et la mode des mouches, ces faux grains de beauté faits de mousseline noire placés sur le visage, sont abandonnées. Deux représentations opposées de la beauté féminine se font face. Il y a d’un côté celle qu’on appelle «la belle malade», maigre, dépourvue de maquillage car sublime au naturel. L’artiste peintre Camille Claudel illustre cet idéal de la féminité qui attire par son physique mystérieux. Et puis il y a « la petite bourgeoise», bien en chair, au corps laiteux, dont les formes voluptueuses sont symboles de bonne santé et de fécondité.

Le 19ème siècle voit également émerger la normalisation du nu. C’est le corps tout entier désormais qui importe. On l’observe de plus près lors de spectacles, de music-hall ou à la plage, devenu lieu de détente.

La notion de coquetterie est consentie, un véritable marché de la beauté se développe.

L’évolution de la beauté au 20ème siècle

Les femmes peuvent dorénavant se rendre en institut de beauté pour se faire chouchouter. La beauté est partout, dans les médias, au cinéma, dans les magazines, dans les pensées des femmes mais aussi des hommes, qui se familiarisent avec les soins de beauté. Le ventre plat et la minceur sont les nouvelles attentes sociales, causant tourments et agacements chez ceux dont la morphologie est seulement différente.

Qu’en sera-t-il à la fin de notre 21ème siècle ? Nous sommes finalement tous porteurs de ces messages et de ces normes. Alors, pourquoi ne pas les façonner à notre façon ?


Paiement 100 % sécurisé

Visa, Mastercard, American Express

Livraison rapide

En France et en Europe*

Besoin d’un conseil ?

On répond à toutes nos reines