Livraison gratuite pour nos Reines à partir de 45 €

Le jardin médicinal

ou jardin des Simples

Partager

Pour la petite histoire…

Dès le 5ème siècle, les moines passent du temps dans les jardins et utilisent leur notion de médecine en cultivant des herbes médicinales. C’est ce que l’on apelle la culture des simples. Pendant toute la période du Moyen-Age, les soins ciblent essentiellement la peste.

A la fin du 8ème siècle, Charlemagne promulgue le Capitulaire de Villis contenant une règle sur la nouvelle organisation des cultures de plantes.

Il met également en place des écoles où l’étude des simples est privilégiée dans l’enseignement pharmaceutique. D’ailleurs, des ordres hospitaliers commencent à se développer.

Au début du 9ème siècle, le plan de l’Abbaye de Saint-Gall est la référence du jardin idéal, composé de trois jardins : le jardin médicinal, le potager et le verger.

Le saviez-vous ?

Les simples sont des plantes médicinales, fournies par la nature et utilisées seules à l’opposé des médicaments qui contiennent plusieurs ingrédients. Le jardin médicinal est donc également nommé le jardin des simples.

Quelle est l’organisation du jardin médicinal ?

Dans le jardin des simples, les plantes sont regroupées en fonction de leurs indications thérapeutiques comme les troubles digestifs, les affections pulmonaires… Il est composé de parcelles rectangulaires divisées en plusieurs carrés, sur chaque parcelle est cultivée une plante.

Cette structure a l’avantage de réchauffer la terre plus rapidement, de protéger les racines du froid et de maintenir l’humidité au sol. Des fleurs sont également plantées pour la décoration, généralement le lys blanc et la rose.


Paiement 100 % sécurisé

Visa, Mastercard, American Express

Livraison rapide

En France et en Europe*

Besoin d’un conseil ?

On répond à toutes nos reines